L'éco-pilotage

Action Piloter de façon éco-responsable

L'éco-pilotage ou pilotage éco-responsable, permet une réduction immédiate de la consommation de carburant des appareils, au sol et en vol.

Depuis de nombreuses années Air France forme ses pilotes à l’éco-pilotage. Comme pour l’éco-conduite d’une voiture, l’éco-pilotage a pour but d’identifier et de mettre en œuvre des techniques permettant d'améliorer l'efficacité du vol, notamment la consommation de carburant, au sol et en vol, sans impact sur la sécurité des opérations ou leur ponctualité.

Ecopilotage

Quelques exemples concrets d’actions d’éco-pilotage

  • Au roulage sur la piste, les pilotes peuvent utiliser un seul des deux moteurs de l’avion. Sur un Airbus A350, cela permet d'économiser jusqu'à 700Kg de carburant au départ et à l'arrivée.
  • Nos pilotes utilisent des outils innovants leur permettant d’adapter leurs trajectoires pour optimiser la consommation de carburant. Ces outils, proposés par des start-up innovantes, sont basés sur l'intelligence artificielle :  c’est le cas de la Start Up française Openairlines, et sa solution SkyBreathe, ou de la société SafetyLine avec son application OptiDirect. 
  • Au sol, avant la mise en route des moteurs, les pilotes peuvent utiliser l’électricité disponible depuis la passerelle plutôt que le groupe auxiliaire de puissance (APU) de l’avion qui consomme du carburant.
Eco-pilotage

La pratique de l’éco-pilotage est l'une des initiatives du plan carburant d'Air France. Aujourd'hui, les différentes initiatives permettent un gain moyen de 3% de consommation de carburant, et donc d’émissions de CO.

Air France est engagé à contribuer, avec l’aviation civile et les autorités du trafic aérien, à des mesures permettant d’aller encore plus loin : généralisation des descentes continues, notamment vers Paris, et projet de Ciel Unique Européen – permettant une optimisation du trafic aérien qui pourrait réduire les émissions de l’aviation en Europe de 10%.